• FAUX-JOUR, roman de Henri Troyat, 1940

    Faux-jour ressemble peu à un roman, c'est plutôt un récit, la chronique d'un tout jeune lycéen, presque encore un enfant, Jean, dont la mère est morte alors qu'il avait hit ans. Son père, Guillaume, est parti pour affaires en Amérique. Jean est élevé par sa tante et par la bonne, Frinne. Et puis Guillaume revient des Amériques. A-t-il fait fortune ?... Pas du tut ! Fauché, sans un ! Jean, au fil des jours découvre peu à peu ce père qu'il a peu connu. D'abord, c'est de l'admiration : Il parle haut, fourmille de projets, rit... Mais peu à peu, Jean découvre la vraie nature de son père : un être falot, qui fanfaronne à la maison mais se révèle lâche, servile avec les autres, pitoyable. Il veut d'abord créer de nouveaux yaourts, mais l'affaire tourne court. Il se lance ensuite das la production d'une crème de beauté pur le visage, mais l'expérience s'arrête au stade d laboratoire. Tout se casse la gueule, ce père n'a aucun projet séreux, i vit dans l'utopie permanente... Les dettes s'accumulent, les huissiers prennent les meubles, le gaz est coupé... Henri Troyat nous raconte là l' inexorable dégringolade d'un père, sous les yeux d'un fils partagé entre des sentiments contradictoires... C'est bien écrit, et l'on ne s'ennuie pas à la lecture de ce récit intimiste. Mais c'est une lecture un peu triste, car  on espère, de page en page, voir venir une éclaircie, un rebond positif dans la vie de ces êtres... et puis non, c'est un enlisement. Jean, qui voyait son père comme un héros, découvre un être faible, et qui n'est assurément pas un "premier de cordée" comme dirait notre actuel président le de la république, Emmanuel Macron. Tout cela ne finit pas bien, et la fin est presque bâclée. On aurait aimé savoir ce que devient le fils, Jean.... Mais bon, c'est un livre à lire ! Il ne faut pas se contenter de lire le dernier "best-seller" lancé par les medias, il faut se plonger dans toute la littérature ! Un livre n'est pas forcément bon parce qu'on en parle à la télé !  Souvent même c'est le contraire !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :