• LIVRES - Critique -

    Quand souffle le vent du nord, roman de Daniel Glattauer, 2006

     

    Voici un livre à lire absolument, ne serait-ce que pour sa forme. Original, plongé au cœur de notre époque, ce roman est entièrement écrit sous la forme  de messages électroniques (les e-mails) que s’échangent deux personnages héros de l’histoire… Voici la  trame : Une femme, Emma, résilie en ligne un abonnement. Mais, par suite d’une erreur dans l’adresse mail, le message arrive chez Léo, un particulier nullement concerné. Il répond donc à l’émettrice du message, qui elle-même lui renvoie un mail, auquel Léo répond encore… Ainsi, commence un échange de correspondance entre deux êtres qui ne se connaissent pas, ne se sont jamais vus, et ne l’envisagent nullement. D’ailleurs, Emma est mariée. Mais dans le dialogue elle se fait appeler Emmi ! Et peu à peu, s’installe entre Emmi et Léo une véritable addiction virtuelle. Accros l’un et l’autre (l’un à l’autre ?), leur correspondance opère une étonnante métamorphose, et le ton passe de la sympathie mutuelle à la complicité virtuelle, avant que, inexorablement la magie des mots ne les fasse glisser l’un et l’autre vers une véritable dépendance affective… Moderne, contemporain, de plain-pied avec notre monde informatisé, ce roman montre la naissance du sentiment amoureux… Comment cela va-t-il finir ?  Vous voulez le savoir ? Eh bien allez chez votre libraire et versez-lui les 6,95 euros que coûte ce roman publié en Livre de Poche.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :