• Le dernier chant des dinosaures, par Georges Fleury, 1995

    Encore une saga paysanne, pour ceux qui aiment se régaler d'une soupe au chou et se délecter d' herbes sauvages ! ... Pas trop mon truc, mais bon, la lecture ne doit pas être sectaire, il faut lire un peu tous les genres.. Donc on a ici une saga fermière dans la France profonde des années 1960. Georges Félibois, le patriarche s'est fait virer de la SNCF, où il état conducteur de locomotive à vapeur, pour avoir plusieurs fois arrêté son train en rase campagne pour braconner en capturant des lapins !.. Il se retire donc dans sa ferme, avec ses deux fils... Vie faite de saouleries quotidiennes au bistrot du coin, ou à la maison, où l'on bâfre dans des gueuletons arrosés de pinard et de gnôle !  Un milieu où les ennemis sont les gendarme et le garde-chasse... On pourrait penser que ces bouseux vont s'assagir avec l'âge, que nenni ! C'est tout le contraire  ! On va voir le garde-chasse braconner et les gendarmes ivres-morts tirer à balles réelles avec une mitrailleuse allemande retrouvée  ! On découvre que Georges Félibois fut un vrai résistant pendant la seconde guerre mondiale, ce qui est très bien. Dommage pourtant que cet héroïsme se noie dans les beuveries à longueur d'années... Ils n'existent plus, ces paysans d'autrefois : ces trois là font donc figure de dinosaures, et comme pour les dinosaures, cela va très mal finir.... Un roman bien écrit, mais qui ne m'a guère passionné et que je vais m'empresser de balancer dans une boîte à bouquins comme on en trouve un peu partout... Bon débarras !...

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :